L’Yu-Gi-Oh est un jeu de cartes dont la compréhension des règles s’assimile au fur et à mesure de sa pratique.Chaque carte, qu’elle soit magique, piège, monstre ou extra-deck, apporte une dimension unique au jeu, ouvrant la porte à des combinaisons, des synergies et des stratégies infinies. Mais avant de vous lancer sur le terrain et affronter des adversaires, voici quelques bases à connaître.

Le principe du jeu en quelques lignes

Le jeu de cartes Yu-Gi-Oh se joue en mode duel. Il doit donc avoir deux joueurs qui s’affrontent. Au début de partie, chacun dispose de 8000 points de vie et d’un paquet de deck. Chaque joueur est libre de composer les cartes de son deck, mais il faut qu’elles soient issues d’une série existante. Attention ! La composition de votre deck doit être bien étudiée, car elle joue un rôle majeur dans la réussite de vos attaques. Voir ce site web pour découvrir différents conseils utiles.

Le but ultime du jeu est de réussir à réduire les points de vie de votre adversaire. Une fois que vous réussissez à faire en sorte que son point est égal à zéro, c’est vous qui sortez vainqueur de la partie. Il existe mille et une manières d’affronter l’autre joueur et de le mettre à mal. Mais pour connaître les différentes tactiques de jeu, vous devez d’abord vous concentrer sur l’essentiel et vous familiariser avec le terrain de jeu et les cartes.

Les types de cartes Yu-Gi-Oh

La multiplicité des cartes à jouer diffère ce jeu de la grande majorité des jeux de cartes. En effet, il en existe des milliers de différentes cartes Yu-Gi-Oh. Pour faciliter la compréhension de leurs utilisations donc, elles sont catégorisées en quatre grands groupes. Les cartes monstres sont le cœur même du jeu. C’est grâce à eux que les attaques puissent avoir lieu. Les cartes magies aident à renforcer les attaques ou les défenses. Les cartes pièges permettent de tendre un guet-apens à l’adversaire et le mettre en difficulté. Enfin, les cartes pendules sont celles qui peuvent faire office de cartes monstres ou de cartes magies (selon le déroulement et la stratégie du jeu).

Présentation du terrain de jeu

En duel, chaque joueur possède son propre terrain de jeu. Celui-ci est ensuite formé par différents emplacements dédiés à chaque type de cartes. Une case réservée à la pioche et une autre pour la corbeille sont aussi disponibles sur le terrain. Cette dernière est ce qu’on appelle cimetière. C’est l’emplacement qui est réservé à toutes les cartes qui sont éliminées par l’adversaire. En tout, il y a donc 8 emplacements spécifiques sur le terrain. « Monstres » et « magies et pièges » au centre. D’un côté le « terrain (magies de terrain) », la « pendule » et « l’extra deck (des types de monstres particuliers) ». De l’autre côté, il y a le « cimetière », la « pendule » et le « deck (pioche) ».